Empathie – Varcarme (RTS/La1ère)

Empathie, itinéraire d’un bon sentiment
Vacarme – RTS La 1ère – mai 2021

L’empathie est à la mode. Compétence complexe, elle est aujourd’hui préconisée dans tous les milieux comme remède aux violences sociales, aux inégalités et au narcissisme. Sommes-nous tous et toutes capables de nous mettre à la place d’autrui? De comprendre le mode de fonctionnement, les pensées et le ressenti de l’autre? Comment partager la souffrance sans se faire submerger? Lʹempathie peut-elle être utilisée de manière abusive ? Et lorsquʹelle vient à manquer, peut-elle être rétablie? Reportages de Laure Gabus, réalisés par Rodolphe Bauchau, produits par Laurence Difélix

 

Episode 1, la souffrance en partage

Le personnel de la Fondation Rive-Neuve oeuvre au quotidien auprès dʹune trentaine de personnes dont les traitements curatifs ont été épuisés, refusés ou ne sont plus supportés. Faute de pouvoir les guérir, soignantes et soignants soulagent leur souffrance. Être là, prendre la main, écouter: lʹempathie fait ici partie des remèdes. Quelle est la juste distance face à la douleur dʹautrui?

 

Episode 2, une compétence enseignable

À Martigny, Mathilde Freymond travaille depuis deux ans à développer l’empathie de ses élèves de 8- 9 ans. La maîtresse les aide à identifier leurs émotions, dire leurs besoins et comprendre ceux des autres. Au sein du Brain and Behaviour Laboratory à Genève, la chercheuse en neurosciences Émilie Qiao-Tasserit observe comment nos émotions – et notamment la peur – peuvent altérer notre compréhension d’autrui.

 

Episode 3, emotions en sursis

Manque dʹempathie, narcissisme, séduction, mensonge, emprise: le Pr. Bruno Gravier, ancien chef du service de médecine et psychiatrie pénitentiaires du CHUV, forme les enquêteur.trices de lʹInstitut suisse de police à lʹaudition des victimes de violences sexuelles et les aide à identifier le profil des auteur.es. À la prison de La Brenaz (GE), Edio Soares, directeur du secteur social exécution des peines et mesures, et sa collègue Diane Lapraz oeuvrent auprès des détenu.es pour « réveiller une empathie

 

Episode 4, challenge du leadership

Les ateliers et formations se multiplient pour enseigner lʹempathie en entreprise et offrir du bien-être aux employé.es. Dans une salle de gym de Marin (NE), des cadres et futurs cadres travaillent sur la connaissance de soi, les préjugés et lʹempathie dans le cadre dʹun certificat en leadership organisé par lʹinstitut de formation « faction ». Didier Bille, auteur de lʹouvrage à succès DRH, la machine à broyer (Ed. Le Cherche midi) analyse les coûts du management toxique pour lʹentreprise et émet des doutes sur cette mode de la bienveillance au travail.

 

Episode 5, pour la bonne cause

Dans le monde des ONG, lʹempathie est une arme efficace pour faire adhérer le public à une cause et susciter un don. Mais comment provoquer lʹempathie sans tomber dans la pitié ou le misérabilisme, comment toucher les donateurs.rices sans les agacer? Au service donateur de Médecins Sans Frontières, Doriane et Lisa écoutent, rassurent, expliquent aux donateur.trices le fonctionnement de lʹONG. À Monthey, la Fondation Romande SourdAveugles réfléchit à la meilleure manière dʹalimenter lʹintérêt des personnes qui la soutiennent.

 

Les échos de Vacarme

Discussion autour de l’empathie. Laurence Difélix reçoit Marianne Aerni Co-directrice du CAS Bonheur dans les organisations de la Haute école de gestion de Genève & David Sander Professeur de « Psychologie des émotions » à lʹUniversité de Genève. Directeur du Centre Interfacultaire en Sciences Affectives (CISA) de lʹUniversité de Genève, au Campus biotech

 

Plus d’infos: https://www.rts.ch/la-1ere/programmes/vacarme/12207636-empathie-itineraire-d-un-bon-sentiment.html

 

« Dans le coeur de Gaston », atelier d’empathie à l’école de Martigny. Crédits: Laure Gabus